Voici comment produire votre bière à la maison

En tant qu'amateur de bière, c'est possible de préparer votre bière chez vous. Cependant, la fabrication de la bière ne demeure plus l'apanage des brasseries comme le souhaite beaucoup de personnes. Elle est donc accessible à tout le monde. Découvrez donc le guide qui aidera à jouer pleinement votre rôle de fabricant de la bière.

Les ustensiles et les ingrédients nécessaires

Pour réussir à brasser de la bière à la maison, il vous faut des ustensiles appropriés. En effet, vous aurez besoin de trois cuves ayant une capacité qui correspond à la quantité de la bière à produire. Dans le cas où votre budget est serré, c'est possible de laisser les cuves et d'utiliser des fait-tout de bonne taille. De plus, il est important que vous ayez aussi un grand couscoussier sur vous. Voici un lien qui vous apprend plus à fabriquer de la bière chez vous, www.lessoireesmaltees.fr.
Le reste des ustensiles sont entre autres : un moulin à céréale, un brûleur, une tireuse à bière, un robinet, d'une spatule et d'un grand contenant pour la fermentation. Vous ne devez pas choir l'aluminium dans vos ustensiles, car c'est un matériau qui corrompt facilement les contenus. Cependant, optez pour un matériel à base d'antirouille, anti-abrasion et antichoc. Il s'agit précisément d'un matériel d'inox qui se nettoie facilement et est solide, résistant aux températures élevées.
Concernant les ingrédients nécessaires, vous avez besoin du houblon, de l'eau, de la levure et du malt. Pour avoir une bonne bière, vous devez penser à la qualité de ces ingrédients.

Les étapes à suivre pour fabriquer votre bière à la maison

Tout commence par le concassage. En effet, vous aurez besoin d'un moulin à céréale qui jouera la fonction d'un concasseur à cette phase de la fabrication de votre bière. Avec ce matériel, l'objectif n'est pas d'obtenir une poudre, mais de petits grains de malt. Ainsi, casser bien les graines de malt en cinq morceaux au maximum.
À la phase de l'empotage, vous aurez à infuser la céréale concassée dans l'objectif de bien liquéfier l'amidon qu'elle possède. En suite, l'eau chaude servira à faire ressortir le sucre et les enzymes. Enfin, les étapes de la préparation sont le moult, le refroidissement, la fermentation et l'embouteillage.