Quel moment pour demander les indemnisations d’une assurance habitation ?

Votre maison peut être en face à certain ou plusieurs types de dégâts souvent difficiles à gérer financièrement. Cambriolage, inondations, incendie, catastrophe naturelle sont des maux habituellement rencontrés. Il est donc recommandé de recourir à une souscription d’assurance habitation. Ce qui permet d’obtenir une indemnisation en cas de calamité. Cependant, quel est le moment approprié pour demander une indemnisation. Découvrez à travers cet article l’essentiel sur les assurances habitation.

Suivant la remarque d’un sinistre

Lorsque vous constatez qu’après un sinistre, votre maison couverte par une assurance habitation à subit des dégâts, vous pouvez ainsi bénéficier d’une indemnisation. Lisez cet article  pour en savoir plus. Il est donc primordial et impératif d’agir le plus vite possible. En effet, le temps peut s’avérer plus ou moins court pour effectuer une demande d’indemnisation. Il est judicieux de faire une déclaration d’assurance dans les cas ci-après : suite à une tempête, à un incendie ou tout autre sinistre couvert par votre contrat, vous n’avez que cinq (05) jours pour initier la déclaration d’assurance habitation. Suite à une calamité naturelle, vous disposez de dix (10) jours et suite à un cambriolage vous avez de deux (02) jours pour faire une demande. Sachez que ces délais ne sont en aucun cas négociables sauf en cas d’accord avec l’assureur.

Procédure pour percevoir une indemnisation par l’assurance habitation

L’indemnisation par votre assurance habitation se fait suivant plusieurs étapes : la déclaration du sinistre en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception à votre compagnie d’assurance suivant le type de catastrophe. La vérification dans votre contrat de la couverture pour ce genre de sinistre. L’estimation du montant des dommages et la réunion de toutes les pièces justificatives en votre possession. Et enfin la perception de par votre assureur, d’une indemnisation d’assurance habitation calculée en fonction de l’estimation des dommages. Vous aurez un remboursement intégral ou partiel en fonction de votre contrat d’assurance habitation par votre compagnie d’assurance.