Interpréter mieux les cotes sportives pour plus de gain

Le monde des paris sportifs en ligne peut s'avérer très difficile pour les nouveaux joueurs ou pour ceux qui ont récemment cherché fortune sur divers marchés sportifs. Il est facile de viser la cote la plus élevée, mais si vous faites attention aux détails, vous pouvez gagner beaucoup plus d'argent. Il vaut donc la peine de comprendre comment fonctionnent les différents types de cotes.

Les cotes américaines

Comme son nom l'indique, ce type de cote est le plus couramment utilisé aux États-Unis et est calculé sur la base de 100 unités. En fait, le "favori" est marqué d'un signe moins (-), indiquant la somme d'argent que vous devriez miser pour réaliser un bénéfice de 100 unités. Les options "Loser" ont un signe plus (+), qui représente le gain que vous obtiendriez si vous misiez 100 unités.
Vous pouvez consulter le site meilleur-pronostiqueur.net pour voir le classement des meilleurs pronostiqueurs afin vous aider dans le choix de vos cotes.

Les cotes décimales d’Europe

Dans ce cas, les cotes sont exprimées sous forme d'entiers ou de fractions décimales et, contrairement aux cotes américaines, elles sont basées sur une mise d’une unité. Si nous prenons un exemple où la cote d’une équipe est de 1.20, lorsque vous pariez sur celle-ci, votre bénéfice reviendra à la multiplication de votre mise de pari par la cote soustraite d’une unité. Ainsi si vous misez par exemple 20€, vous aurez comme gains 24€ avec 4€ comme bénéfice. Plus la cote est élevée, moins vous avez de chances de gagner un billet gagnant, alors ne vous laissez pas croire que vous pouvez gagner beaucoup d'argent sur un pari improbable.

Les cotes fractionnaires

Le monde des jeux d'argent est né en Angleterre, où les cotes fractionnées sont encore utilisées presque exclusivement. Prenons comme exemple une cote fractionnaire 1/5. Comme vous pouvez le voir, nous avons deux nombres (numérateur et dénominateur) séparés par un diagramme à barres. Le premier indique le bénéfice que nous pouvons réaliser, tandis que le dénominateur indique le montant que nous devons investir. Ainsi, pour gagner 1 unité de gain, vous devriez miser au moins 5 unités.