Comment entretenir un gilet de sauvetage ?

Le gilet de sauvetage est un accessoire très important. C’est l’indispensable pour assurer sa sécurité pendant les balades en mer. Pour éviter qu’il s’abime ou qu’il souffre d’un dysfonctionnement prématuré, il faut l’entretenir et le stocker dans un endroit approprié.

Nettoyer le gilet en le rinçant

Découvrez toutes les astuces qui permettent d’entretenir convenablement son gilet de sauvetage sur ce site. Pour commencer, il faut noter que les agressions subies par le gilet se rapportent au sel de mer, à la compression, aux rayons UV, et aux abrasions. Il est donc nécessaire d’observer des gestes qui permettent de préserver le gilet et d’éviter qu’il ne se dégrade prématurément. L’étape la plus importante de l’entretien d’un gilet est le rinçage. Il doit être rincé après chaque utilisation afin d’éliminer les saletés qui lui sont nuisibles. Il doit rester propre. Il faut l’ouvrir et démonter le système de gonflage pour y parvenir. Le rinçage d’un gilet de sauvetage se fait à l’aide d’eau douce. Prenez le temps de bien le rincer pour enlever toutes les impuretés.

Sécher le gilet de sauvetage

Le gilet de sauvetage comporte une pastille de cellulose. C’est le système qui permet le gonflement du gilet lorsqu’il entre en contact avec l’eau. En effet, la pastille percute la cartouche pour que le gilet se gonfle. Il n’est pas rare que le gilet soit mouillé après l’utilisation. Il faut donc le sécher. D’autant plus que pendant l’entretien vous l’avez rincé. Puisque le gilet n’aime pas le soleil, il faut le laisser sécher à l’air libre à l’abri des rayons UV. Une fois qu’il est bien sec, il faut le stocker dans un endroit sec. Car l’humidité ambiante d’un local ou d’une pièce peut déclencher le système de gonflement. Ce qui sera tout bonnement inutile puisque vous ne le portez pas et vous n’êtes pas en mer.